Le mythe national. La contribution des arts à la formation de l’identité roumaine (1830-1930)

Qu’est-ce que c’est un mythe et comment ont contribué les arts à la formation de l’identité roumaine ? 

L’utilisation des concepts comme « mythe » et « nation » demande une explication sur la signification de ces termes. Étant un « mot à la mode »[1], le mythe prend des dénonciations très variées. Je partage la définition du mythe donnée par Lucian Boia, selon laquelle le mythe est une « construction imaginaire, destinée à mettre en évidence les phénomènes cosmiques et sociaux, liés aux valeurs fondamentaux de la communauté, ayant le but d’assurer la cohésion de celle-ci ». Le mythe a un sens symbolique, il aide à la création d’un sentiment de solidarité et corresponde aux idéaux d’une société. Continue reading